Cerf-volants et photo aérienne.

Les cerf-volants

Les nacelles

Quelques photos

Les cerf-volants

C'est incontournable, pour commencer, il faut un cerf-volant. Je ne sais plus par lequel j'ai commencé (je veux dire, une fois adulte). Je pense que c'était une mouette décathlon, achetée pour les enfants. Et puis sans doute un delta pilotable du même tonneau, qui est assez peu sorti du sac. En fait, le premier dont je me souvienne bien, c'était un delta acheté en promo en bord de mer. Un cerf-volant banal, pas très beau, mais qui vole plutôt assez bien. Emile, un de mes fils, se l'est approprié et l'appelle la "fusée". Il vole encore après quelques années et quelques réparations. Assez robuste, finalement.

Après, je ne vous apprendrai rien, on se laisse prendre au jeu, ça devient plaisant d'être dehors, le soir après le boulot et l'école. C'est à ce moment que je me suis demandé ce que le cerf-volant pouvait bien voir, là-haut, quel effet celà pouvait bien lui faire. Il a vite été question d'aller y voir de près. Enfin, plutôt inquiet, pas téméraire, j'ai préféré envoyer un appareil photo. Le premier essai a eu lieu avec le delta (la fusée), un caméscope numérique (sale gosse !) et un filet à patates.... Premières sensations ! Ma première photo aérienne !

Il fallait quand même un peu de vent pour lever tout ça. Un tour sur internet, où il apparait que le Rokaku fait plutôt consensus pour ce qui est de la photo aérienne par cerf-volant. Pas de problème, le plan est vite trouvé, un tour chez Décathlon (encore !) pour la toile de spi. Découpe au fer à souder, couture en zig-zag sur la vieille machine et le tour est joué. Pour le fun, une déco révolutionnaire en appliqué est ajoutée.

                 Le pingouin, pour marquer le terrain, et la "fusée"

Je passe sur quelques voiles de traction (décathlon...) PW0,9, 1,2, 1,9, et 3,5 (musclée quand on maitrise modérément bien les freins !!!)

Un dernier achat (mais je n'ai pas été le seul semble-t-il) chez décathlon: le flowform "spécial KAP". Pour l'occasion, je m'étais fabriqué un Stratospool. Un peu de vent, première utilisation du strato et un cerf-volant qui tire fort. Le tout s'est soldé par un coup de manivelle sur le poignet qui se rappelle à ma mémoire de temps en temps, quelques années après... Pour l'occasion, je testais aussi une nacelle radio-commandée plutôt conventionnelle.

Les projets actuels concernent plutôt les deltas (légers, faciles à mettre en oeuvre, solides, faciles à fabriquer dans des tailles très variées. Il suffit d'avoir le temps. A voir en hiver, peut-être.

Nacelles

Quelques remarques préliminaires: je ne suis en aucun cas un "photographe". A ce titre, je suis particulièrement séduit par les appareils numériques (on appuie, on appuie, on appuie.... Sur le tas, on trouvera bien un ou deux clichés corrects). Philosophie simpliste, donc, dont j'use à l'envie pour la photo aérienne. Le hasard doit donc m'être d'un grand secours et je ne peux qu'y adjoindre une part "d'objectivité". Le résultat reste souvent surréaliste...

 

La première nacelle était donc un filet à patates (vide, quand même) attaché avec une ficelle sur le delta et renfermant notre caméscope numérique. J'ai cette propension à utiliser ce que j'ai sous la main. Le résultat n'est pas extraordinaire, mais ça aura été ma première émotion kapistique. Le visionnage du film est assez éprouvant ! J'en ai tiré ma première photo.

A bien y regarder, il était possible de faire plus élégant et efficace. Les exemples (ceux des autres kapistes) ne manquent pas.Séduit par les exemples techniques entreus sur le net, j'ai fabriqué, à ma manière une nacelle radio-commandée. Elle a très bien marché....dans la véranda. Je crois ne l'avoir jamais envoyée sur le cerf-volant.

    

Rapidement, j'ai fait un modèle beaucoup plus simple (il s'agit quand même de prendre des photos, on ne va pas y passer 10 ans !). En plat d'alu, d'une forme très classique et avec un système à ressort pour le déclencheur. Le tout était fixé sur un picavet standart (en alu aussi). L'appareil était règlé en mode rafale. Pas très complexe à l'usage: envoyé le cerf-volant avec toute la ligne, l'affaler et fixer l'ensemble, envoyer à nouveau, affaler derechef et récupérer l'appareil. C'est aléatoire, mais ça marche. J'ai pu prendre, de cette façon, quelques photos de mon village comme celle-ci.

    

Mais quand on est "bricoleur", vous savez bien ça, rien n'est jamais parfait, et on peut toujours faire mieux (avec, en plus, l'illusion que ce sera moins onéreux). Ayant une radiocommande (un planeur qu'Emile et moi n'avons pas su apprendre à piloter avant sa fin prématurée), la logique voulait que je m'oriente vers un nacelle plus complexe. Là encore, un modèle plutôt classique, avec les moyens du bord quand même (engrenages Lego, goulotte électrique,...). Résultat un peu lourd, assez peu esthétique, mais qui fonctionne. Enfin, qui a fonctionné une fois, avec le flowform décathlon et le stratospool.... (mauvais souvenir !). J'ai quand même eu le temps de ramener quelques photos. depuis, la nacelle a servi de réserve à d'autres projets. Trop compliquée. Toujours une batterie qu'on a oublié de charger, beaucoup de matériel. J'ai abandonné pour cause de non conformité à la philosophie initiale.

  

Il me fallait du simple. Le site de Simon l'écossais a été une mine pour la réflexion (moteur de tourne-broche...). Sa nacelle auto-cap est un aboutissement élégant, ingénieux....mais trop compliqué. Dans le fond, je n'ai pas besoin de prendre des photo sur 360°. Je réfléchi toujours à des systèmes autonomes qui, comme la nacelle de Simon, tourneraient en faisant basculer progressivement l'appareil, mais sans grande conviction aujourd'hui.

J'ai repris, dans un premier temps, la première nacelle. Les manoeuvres, avec le système picavet me semblaient toutefois fastidieuses (ben oui, je suis aussi un peu paresseux). Il me semblait intéressant d'établir le cerf-volant et de ne plus y toucher (le rokaku en l'occurence). Comment monter et descendre l'appareil, alors ? He bien, en le fixant sur un messager ! Je ne procède lus que de cette manière. Avec la nacelle simple, je règle approximativement l'angle de l'appareil (règlé en mode rafale et avec une vietesse d'obturation élevée), j'envoie le messager, j'attend, et je le récupère quelques minutes après avec une quarantaines de photos. Simple, efficace, pas fastidieux, léger. Initialement, c'est la nacelle simple en plat d'alu qui était utilisée. Il faut avouer que les retours sont parfois musclés et mon premier appareil (un canon 3 MP) y a laissé son objectif un jour où mon attention était plus flottante. Je viens de faire une nouvelle nacelle, adaptée au nouvelle appareil (Fuji E900) et plus "protectrice. Je ne l'ai pas encore utilisée.

    

J'en suis donc là en 2007. Mais je cogite à quelque chose de plus simple et léger encore. En gardant le système du messager, il doit être possible d'améliorer les choses. Je pense notamment à une nacelle en tissu. A voir...

Quelques photos

(au moins, je ne crains rien pour le copyright !)

 Albums de Photos aériennes

 

La toute première, avec le filet à patates

Première "vraie" photo

Le même jour (2005?)

Chez un ami, avec un gros flowform, une nacelle radiocommandée, et un stratopool maison: douloureux

   

video .avi

Un aperçu d'un trajet de messager, en immersion...

Encore un aller-retour vertigineux en Bourgogne

Plaine du Saintois (Ormes) 26 janvier 2008

Altitude env 100-150m

La même après le coup de patte de Manu...(on se prendrait vite pour un bon photographe !

   

Février 08 - Delta Premier acheté en soldes chez Bilboquet. Avec queue stabilisatrice l'empêchant de grimper trop à la verticale. Cette queue n'est autre que le sac du cerf-volant...

Le Delta Premier, le messager Corbac au dessus de la colline de Sion (la colline inspirée de Barrès (Fev 08)

Mon village....encore (fev 08)

Une petite nacelle ultra-légère pour mon Samsung L83T à objectif fixe. Pour le petit temps.Le réglet souple actionne le déclencheur (mode rafale) quand il est ramené à la verticale.

   

Encore une.... Le 16 Février 2008.

Les vacances de Février 2008 m'ont lissé un peu de temps pour fabriquer un Fled MKIII

209cm x 150

Un cerf-volant de petit temps

L'émulation du forum KAP aidant, la Singer esr encore entrée en action fin Mars 2008, Un Flowform03A, sur un plan de Harald Prinzler, et au couleurs du Tibet. Vidéo du premier vol, avec 30km/h et rafales jusqu'à 40 !)

   
Le week-end de Pâques ayant été très morose, cette année, j'ai aussi entrepris l'ablation de l'appendice caudal du monowing Décathlon, surnommé Triton, et qui, du coup, est devenu le Trithongre..Ce qui donne ça... Avril 2008, je limite à l'essentiel, en gardant quand même le messager.

On peaufine toujours un peu...

Mai 2008, la nacelle "mechanical burst autokap. Version mécanique et très "libre" de la réalisation de Manu (vertigo) destinée à fabriquer des panoramas. A tester....  

 

Vidéo de la MBA (mechanical burst autokap) Un tour en 20sec, à 1 cliché par seconde en mode rafale. Environ 6 tours.

 

C'est un moteur à ressort de boite à musique (préférer les suisses, geanre FicherPrice, dont les engrenages sont en métal Pendule en alu, articulé (pliable) et aporti (genre Haglund). 75cm Aout 2008: fbrication d'un delta de 4 m d'envergure, après lecture des conseils de Dan Leigh et assimilation personnelle. J'ai fait un résumé de ce que j'y ai entendu; Les plans du delta. Et les photos